Problématiques Complexes


Projets en cours

Évaluation de la formation interactive en ligne pour soutenir les parents dans la réduction des comportements problématiques chez les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ou une déficience intellectuelle (DI)

Consortium national de recherche sur l’intégration sociale (CNRIS) 2016-2018.

Ce projet vise à développer et à évaluer les effets d’une formation interactive en ligne conçue pour soutenir les parents d’enfants ayant un TSA ou une DI dans la réduction des comportements problématiques à la maison. Spécifiquement, les objectifs du projet de recherche sont d’évaluer si l’utilisation de la formation interactive en ligne par les parents (a) mène à l’identification d’une fonction plausible et à la sélection d’un traitement qui correspond à cette fonction, (b) est socialement acceptable et facile à utiliser, (c) réduit les comportements problématiques dans les contextes familiaux et (d) augmente l’implantation correcte d’interventions comportementales.


Évaluation et intervention sur les comportements problématiques chez les jeunes enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ou un retard global de développement (RGD).

Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et Fondation Butters, 2013-2018

À travers ce projet, les comportements problématiques chez les jeunes enfants ayant un TSA ou un RGD sont étudiés. L’objectif principal concerne la prévention des troubles du comportement. Plus précisément, ce projet cherche à (a) traduire et établir des normes francophones pour l’outil Developmental Behavior Checklist Under 4 (DBC-U4; Gray et coll., 2012) pour les enfants de 2 à 7 ans ayant un TSA ou un RGD, (b) décrire le pourcentage d’enfants ayant un TSA ou un RGD et des comportements problématiques en début de service et étudier les caractéristiques de l’enfant et de sa famille en lien avec la présence de ces comportements, (c) suivre l’évolution des comportements problématiques jusqu’à l’école et (d) évaluer un modèle d’intervention à même les services d’intervention comportementale précoce pour les enfants ayant des comportements problématiques.


Utilisation de la technologie mobile pour réduire les comportements de stéréotypie chez les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Institut de recherche en santé au Canada (IRSC) 2014-2017.

Le but de ce projet de recherche est d’évaluer les effets d’iSTIM, une application mobile développée par l’équipe de recherche dans l’optique d’assister les parents dans la réduction de la stéréotypie chez les enfants ayant un TSA. Plus spécifiquement, les objectifs du projet sont d’évaluer si iSTIM (a) estime de manière précise la fréquence et/ou la durée des comportements de stéréotypie, (b) offre des suggestions consistantes avec les pratiques cliniques recommandées, (c) réduit efficacement la stéréotypie et (d) est socialement acceptable, sécuritaire et facile à employer.


L’évaluation et l’intervention sur les comportements problématiques chez les jeunes enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme ou un retard global de développement

L’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, le Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec et la Fondation Butters.

L’objectif de ce projet est d’évaluer et d’intervenir sur les comportements problématiques chez des jeunes enfants d’âge préscolaire ayant un TSA ou un retard global de développement. Ce projet vise à : a) réaliser une traduction francophone validée d’un outil de dépistage des comportements problématiques (CP); b) connaître le pourcentage d’enfants ayant des CP en début d’intervention et d’étudier les caractéristiques de l’enfant et de sa famille pouvant être en lien avec la présence de ces comportements; c) faire un suivi des enfants ayant des CP de l’entrée dans les services jusqu’à l’entrée à l’école; et d) évaluer les effets d’un modèle d’intervention à même les services d’intervention précoce pour les enfants ayant des CP.


Stress et comportements répétitifs chez les enfants non verbaux ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Ce projet doctoral vise à évaluer le lien entre les comportements répétitifs et le stress physiologique chez les enfants non verbaux ayant un TSA. Plus spécifiquement, cette thèse a comme objectif de répondre aux questions suivantes : a) Existe-t-il un lien entre les comportements répétitifs des enfants non verbaux ayant un TSA et le stress, tel que mesuré par le cortisol salivaire et la fréquence cardiaque ? ; et b) Quel est l’effet de la diminution des comportements répétitifs sur le stress des enfants non verbaux ayant un TSA ?


Projets complétés

Comprendre et estimer le risque suicidaire chez les personnes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) 2014-2016

Lors des premières phases de ce projet, il est question de (a) décrire et d’analyser l’ampleur et les caractéristiques des manifestations suicidaires chez les personnes ayant une DI ou un TSA et bénéficiant des services du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que de (b) définir les meilleures pratiques d’estimation du risque suicidaire chez les personnes ayant une DI ou un TSA dans le contexte des services sociaux et de santé et développer des outils cliniques correspondants. Les seconds objectifs consistent à (c) évaluer l’efficacité de ces outils d’estimation du risque suicidaire chez les personnes ayant une DI ou un TSA en plus de (d) développer un programme d’appropriation des outils par les milieux de pratiques œuvrant auprès des clientèles DITSA adaptés aux caractéristiques des milieux (stratégie d’application des connaissances).